L’odeur de l’argent

Analyse chromatographique en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse effectuée sur un billet de 5€ le 6 septembre 2012 dans les laboratoires d’IFF (International Flavors and Fragrances inc.) à Neuilly-sur-Seine. Remerciements Dominique Favier et Gaël-François Jeannel.


Après cette première analyse, l’adage se confirme : l’argent n’a pas ou peu d’odeur. Les molécules retrouvées sur le billet ne sont pas du tout ou très faiblement odorantes. Aucune possibilité de retracer un éventuel parcours, de dire s’il est sale. Le billet demeure pour l’instant muet.

13_chromatoa.jpg
       
13_chromatob.jpg
 Détail